Projets, Sports

Projet COSEC "La genèse de la Renaissance"

Crée dans les années 1970, une nouvelle jeunesse est prévue dès 2019 pour le COSEC. Le projet retenu par la municipalité permettra de doubler la superficie de cet équipement en offrant plus de 3 000 m2 supplémentaires.

Publié le

Une concertation nécessaire et efficace

Ecouter les personnes concernées, les utilisateurs. Ce préambule est indispensable avant d’engager des dépenses d’investissement avec de l’argent public. C’est sur ces bases que la municipalité a lancé le programme de rénovation et d’extension des installations sportives de la ville. Un travail confié à l’entreprise Paysage Sport Conseil, qui s’est déroulé en trois phases : recensement, analyse et propositions.

Définir les atouts et les faiblesses, comprendre les fonctionnements et besoins, mettre en adéquation les attentes et les moyens de la collectivité : tout cela ne s’est pas fait en un jour, car il s’agissait au-delà du simple constat de formuler précisément les demandes comme les choix de la municipalité.

Satisfaire plus de 5000 adhérents sportifs ne se fait pas d’un coup de baguette magique. Car les données brutes sont une chose, la connaissance approfondie de l’état de chaque équipement en est une autre.

Au final, l’équipe municipale s’est accordée sur une philosophie de projet qui s’articule ainsi : regrouper les équipements sportifs au profit de la qualité, pour améliorer les créneaux d’utilisation, faire des économies par la mutualisation des
moyens, générer des recettes exceptionnelles, et également développer des équipements structurants ou de quartier, à
fort potentiel, pour redynamiser l’activité sportive. Il restait alors à financer et choisir entreprises et matériaux.

L'esprit de la reconstruction : doubler la mise !

Une fois l’ensemble des acteurs entendu, le travail de mise en adéquation des besoins et des moyens a commencé.
Travail difficile mais grandement facilité par la détermination politique et l’envie du monde associatif. Ce travail de concertation a rapidement permis de tracer les grandes lignes du nouveau COSEC. Multiplier les offres de salles avec
des espaces dédiés, créer des espaces de convivialité, proposer des lieux de stockage et rangement, se donner la capacité d’accueillir du public dans les salles et offrir des solutions de stationnement.

Pour répondre à ces demandes, l’entreprise Paysage Sport Conseil a accompagné la municipalité dans la conduite
d’un projet précis en collaboration avec l’architecte François Jestaz.

 

La nouvelle superficie du COSEC sera de  3000 m2, soit le double de l’existant.

 

La nouvelle version du COSEC verra donc sa superficie simplement doubler. Elle proposera une « grande salle » équipée
de gradins et sera en capacité d’accueillir des compétitions de haut niveau.
Les équipes de musculation comme de gymnastique auront une salle dédiée et les sports de combats bénéficieront d’un agrandissement du dojo de 185 mètres carrés.
Une dizaine de vestiaires et autant de douches et sanitaires permettront également à tous les sportifs de bénéficier
d’équipements adequats.

Le sport c’est aussi la vie des clubs, la convivialité d’avant ou d’après match, la rencontre des partenaires. C’est pour cela qu’un club-house en espace partagé d’une superficie de 158 mètres carrés avec espace de rangement et sanitaires sera construit près de l’entrée.
Et pour accueillir les sportifs et spectateurs toujours plus nombreux, un nouveau parking de 110 places
sera aménagé sur les espaces adjacents, accessible par la rue Émile Filée.
Si le club house et les nouvelles salles seront construites de façon traditionnelle, la salle principale reposera sur une
nouvelle technique offrant des murs et un toit translucides. Une solution déjà testée avec succès dans d’autres pays européens. Faire plus avec moins, une philosophie.